Votre députée 2017-11-29T14:37:35+00:00

Annie Chapelier, née le 7 novembre 1967 à Windsor au Canada, est une femme politique française. Elle est députée de la 4ème circonscription du Gard depuis le 18 juin 2017.

Infirmière diplômée d’Etat en 1990 à Nîmes, elle obtient le diplôme d’Etat d’infirmière anesthésiste à Brest en 2006. Elle est également titulaire d’un Master en Sociologie à l’Université Paul-Valéry à Montpellier.

Annie Chapelier touche au métier d’infirmière sous tous ses aspects. Elle exerce en libéral, en tant qu’infirmière de bloc, en pédiatrie-néonatologie, faisant fonction de carde infirmier et enseignante en école AS, infirmière anesthésiste.

Elle exerce dans plusieurs villes de France (Nîmes, Marseille, Amiens, la Ciotat) ainsi qu’en DOM TOM (Mamoudzou à Mayotte et Nouméa en Nouvelle Calédonie).

Engagée dans l’aide au développement et ayant la curiosité de l’autre et le goût du voyage, elle exerce auprès de Médecins Sans Frontières en mission humanitaire en République Dominique du Congo en 2017.
D’ailleurs, elle effectue deux fois le tour du monde, le premier en 1994 et le second en 2004.

Annie Chapelier fait partie des élus issus de la société civile du mouvement La République En Marche !

N’ayant jamais été engagée en politique auparavant, elle souhaite transposer les valeurs d’écoute et d’efficacité de son métier d’infirmière à son action politique.

Une action qu’elle entend mener dans le Gard, car de son enfance passée dans la Commune rurale de Moussac où elle est arrivée à l’âge de trois ans, elle a conservé un attachement indéfectible à ce territoire ainsi qu’aux femmes et hommes qui y vivent.

Mère de deux merveilleuses filles, comme elle le dit toujours, leur permettre de vivre dans un monde libre, confiant et protecteur a également nourri son engagement politique.

A l’Assemblée nationale, Annie Chapelier est affectée à la Commission des Affaires étrangères.

Attachée à la consolidation de la paix, aux valeurs des droits de l’Hommes, de l’Etat de droit et à la gouvernance démocratique, elle compte orienter ses travaux sur ces questions.
D’ailleurs, elle est nommée rapporteur pour un suivi de la zone géographique Moyen-Orient (Irak, Iran, Arabie Saoudite, Bahreïn, Emirats arabes Unis, Koweït, Oman, Qatar, Yémen.).
Elle évalue et contrôle les principaux accords de coopération avec ces pays.
Elle est également Présidente du Groupe d’amitié France-Soudan du Sud.

Annie Chapeliers’investit dans de nombreux projets par ailleurs, la santé pour répondre au défi de la désertification médicale ainsi que l’environnement à travers l’agriculture et l’aide au développement.
Elle est aussi très engagée dans l’égalité de genre, notamment en tant que membre de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les femmes et les hommes de l’Assemblée nationale.
Elle porte une attention particulière aux stéréotypes de genre, aux freins culturels, sociologiques et religieux.

Le Canada étant le pays qui l’a vue naître, la France celui qui l’a vue grandir, c’est avec l’amitié la plus naturelle qu’elle souhaite aussi nourrir la coopération interparlementaire entre les deux pays.
Elle a effectivement été nommée Présidente Déléguée de l’Association interparlementaire France-Canada par le Président de l’Assemblée nationale, M. François de Rugy, le 8 novembre 2017.

Nouvellement investie, elle compte redonner un nouveau souffle à la démocratie française par un renouveau des pratiques.
Elle entend mener son action par une vision lucide du terrain et s’engage à rester intègre, indépendante et exemplaire.