📍Dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales, j’ai participé, vendredi, à une réunion portant sur le thème des enfants co-victimes et témoins à Bagnols-sur-Cèze.

Préalablement, une rencontre a été organisée avec l’association RIPOSTe ( Réseau Interpepfessionel d’Ouverture Sociale et Territoriale) présidée par le Docteur Gabbai. Créé en 1995 par des médecins généralistes, cette association intervient dans plusieurs domaines : veille sociale, logement, prévention et santé. Son action se divise en 3 pôles :

  • Le pôle social
  • Le pôle santé
  • Le pôle jeunesse

➡️Le pôle social dispose, notamment, d’un service d’accueil d’orientation et d’accompagnement – composé de 3 éducateurs spécialisés et de 2 agents – et d’un service d’hébergement d’urgence Femmes victimes de violences conjugales.

➡️Le pôle santé dispose, lui, d’un point Ecoute Santé. Les missions de ce service sont de rencontrer, d’écouter, d’évaluer, d’orienter et d’accompagner les personnes en situation de précarité sociale.

➡️Enfin, le pôle jeunesse est composé d’un service de prévention spécialisée et d’un espace interactif et intergénérationnel.

La réunion, dans le cadre du Grenelle, s’est, ensuite, déroulée au Centre culturel Léo Lagrange. Elle s’est ouverte sur une présentation de l’association RESAVI (réseau d’aide aux victimes de violences conjugales).

Représentants de l’État, parlementaires, élus locaux, gendarmerie, associations, corps de l’éducation, DDCS, magistrats, de nombreux acteurs étaient réunis ce matin afin de participer à cet événement.

Article Objectif Gard 18/10 « GARD RHODANIEN : Les enfants, ces autres victimes des violences conjugales »

https://www.objectifgard.com/2019/10/18/gard-rhodanien-les-enfants-ces-autres-victimes-des-violences-conjugales/