Lancement de trois aides pour soutenir le pouvoir d’achat, favoriser la mobilité et améliorer le cadre de vie des salaries dans le cadre du plan d’investissement volontaire conclu entre le Gouvernement et Action Logement

Le Ministre, M. Julien DENORMANDIE, chargé de la Ville et du Logement et Action Logement, acteur référent du logement social en France, annoncent dans le cadre du Plan d’Investissement Volontaire (PIV), présenté par le Groupe et signé avec l’État le 25 avril, trois des sept mesures destinées aux salariés à revenus modestes. Ces trois mesures visent à améliorer leur cadre de vie, leur accès à l’emploi, leur pouvoir d’achat ou leur maintien à domicile en cas de perte d’autonomie. D’un montant cumulé de 2,1 milliards d’euros, ces trois dispositifs entrent en application le 19 septembre. (Retrouvez les sept axes du PIV).

  • L’aide à la mobilité s’adresse aux salariés qui, en déménageant, rapprochent leur domicile de leur lieu de travail et réduisent ainsi significativement leur temps de transport ou remplacent l’usage de leur véhicule personnel par les transports en commun. Délivrée en une fois, sous critère de ressources, d’un montant de 1 000 euros, elle peut être délivrée jusqu’à trois mois après le déménagement.

Action Logement en partenariat avec l’État mobilise une enveloppe de 100 millions d’euros pour ce dispositif. Découvrez les modalités de l’aide à la mobilité sur www.actionlogement.fr

  • L’aide à l’adaptation du logement au vieillissement s’adresse aux salariés retraités ou en perte d’autonomie, locataires ou propriétaires de leur logement, qui souhaitent faire réaliser des travaux dans leur salle de bain, remplaçant notamment leur baignoire par une douche et permettre ainsi leur maintien à domicile. D’un montant maximal de 5 000 euros, sous critère de ressources, elle couvre l’ensemble des travaux qui doivent être réalisés par un professionnel présentant le label Qualibat.

Action Logement en partenariat avec l’État mobilise une enveloppe de 1 milliard d’euros pour ce dispositif. Découvrez les modalités de l’aide à l’adaptation du logement sur www.actionlogement.fr

  • L’aide pour les travaux de rénovation énergétique s’adresse aux salariés, locataires ou propriétaires de leur logement qui souhaitent réaliser des travaux d’isolation des murs et des combles, intervenir sur le système de chauffage ou sur les équipements d’eau chaude sanitaire. Le financement, sous critère de ressources ou de localisation géographique (territoires « détendus »), se fait sous la forme d’une subvention pouvant aller jusqu’à 20 000 euros et peut être complétée d’un prêt (jusqu’à 30 000
    euros). Action Logement en partenariat avec l’État mobilise une enveloppe de 1 milliard d’euros pour ce dispositif. Découvrez les modalités de l’aide pour les travaux de rénovation énergétique sur www.actionlogement.fr

Julien DENORMANDIE, Ministre chargé de la Ville et du Logement déclare : « Mon objectif est que le logement s’adapte à l’individu et non le contraire, c’est pourquoi ce sont des actions très concrètes en faveur des français que nous mettons en place aux côtés d’Action Logement ».