Contexte: Demain sera installé le Conseil de défense écologique, comme s’y était engagé le Président de la République lors de sa conférence de presse du 25 avril dernier. Sous la présidence de ce dernier, seront réunis le Premier ministre et les ministres concernés, « pour à la fois prendre les choix stratégiques et mettre au cœur de toutes nos politiques cette urgence climatique »]

  • Le Conseil, présidé par le Président de la République, se tiendra en présence du Premier ministre, du ministre de la Transition écologique et solidaire et des ministres concernés au premier chef par la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité : économie, comptes publics, affaires étrangères, agriculture, santé, collectivités, logement.
  • La transition écologique est transversale à l’action gouvernementale et nécessite l’engagement de tous les ministres : l’action publique en matière de lutte contre changement climatique ou de préservation de la biodiversité dépasse largement le champ d’un ministère.
  • L’ordre du jour de ce premier Conseil de défense écologique sera le suivant :
  1. Préserver la biodiversité ;
  2. Lutter contre le réchauffement climatique ;
  3. Mobiliser les investissements publics et privés au service de la transition écologique.