Contexte : aujourd’hui s’est tenue la troisième édition du « One Planet Summit » à Nairobi (Kenya). Le président de la République y a prononcé le discours de clôture. Par ailleurs, un recours contre l’Etat pour « inaction climatique » a été déposé ce matin par les quatre associations à l’origine de la pétition « l’Affaire du siècle » (Greenpeace France, Oxfam France, Fondation pour la Nature et l’Homme, Notre Affaire à Tous) lancée le 17 décembre dernier et ayant recueilli plus de deux millions de signatures.

  •  « Ce n’est pas dans un tribunal que l’on fait baisser les émissions de gaz à effet de serre » (F. de Rugy, BFM TV, 14/03/2019).
  • Ce qui fait baisser les émissions, c’est l’action déterminée que mène le Gouvernement depuis bientôt deux ans :
  • La France est le premier grand pays à avoir interdit tout nouveau permis d’exploitation d’hydrocarbures.
  • Nous respectons nos engagements européens et internationaux : les objectifs 2020 en matière d’émissions de gaz à effet de serre seront atteints.
  • Notre engagement écologique se traduit notamment par des mesures pour les plus modestes qui peuvent par exemple changer leur chaudière pour 1€, et bénéficier d’une aide allant jusqu’à 5000 € pour acquérir un véhicule plus propre, neuf ou d’occasion.
  • Après une hausse en 2017, les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d’énergie ont baissé en 2018, contrairement à la tendance mondiale et celle de la grande majorité des pays développés.
  • Nous arrêterons la production d’électricité à partir de charbon d’ici 2022, sous réserve d’assurer la sécurité d’approvisionnement.
  • Nous accélérons le développement des énergies renouvelables, en particulier celles qui se substituent aux énergies fossiles : nous avons augmenté de 50 % le Fonds Chaleur en 2019.
  • Outre les actions entreprises à l’échelle nationale, nous agissons sur la scène internationale plus qu’aucun Gouvernement auparavant, par exemple à travers le « One Planet Summit », lancé en 2017 par le président de la République et dont la troisième édition a eu lieu ce jour. A cette occasion, le Président a annoncé que la France porterait à 1,5Md€ son engagement pour soutenir l’Alliance solaire internationale, soit 500M€ de plus que ce qui était initialement prévu.

Par ailleurs, 12 nouveaux chercheurs de haut niveau vont rejoindre les laboratoires français dans le cadre de l’appel « Make Our Planet Great Again » lancé par le président de la République en juin 2017, ce qui porte à 42 le nombre de lauréats depuis le lancement du programme.

  • Tout cela n’est bien sûr pas suffisant : « notre jeunesse a raison de s’impatienter car nous n’avons que trop tardé » (PR, discours, 14/03/2019)
  • C’est la raison pour laquelle nous avons fait de la transition écologique l’un des 4 thèmes du Grand débat, à travers lequel les Français ont pu contribuer à identifier les mesures qui permettront de mieux accompagner ceux qui souhaitent agir pour le climat.
  • Plusieurs propositions seront présentées  à l’issue du débat.