Contexte : les acteurs du secteur bancaires ont été reçus aujourd’hui à l’Elysée par le président de la République.

  • Le président de la République a reçu les acteurs du secteur bancaire afin de bâtir des solutions concrètes à l’urgence économique et sociale exprimée lors de son allocution aux Français hier soir.
  • Le président de la République leur a demandé de s’engager de manière concrète, avec :
  • La non augmentation des tarifs bancaires pour les particuliers en 2019 (les augmentations prévues seront annulées).
  • Un plafonnement des frais d’incidents bancaires à 25 euros par mois pour les plus fragiles. La Banque de France estime que la mesure pourra bénéficier à 3,6 millions de personnes.
  • Ces engagements représentent 500 à 600 millions de pouvoir d’achat redistribués au bénéfice des Français. La Banque de France fera le contrôle de la bonne application de ces engagements.
  • Un accompagnement des artisans, commerçants et des petites entreprises qui sont le plus durement touchés par la crise actuelle, les blocages et les dégradations.
  • En outre, le Président de la République a demandé aux acteurs bancaires de prendre une part active aux concertations qui seront menées sur le territoire à partir du 15 décembre prochain et de proposer d’ici le début du mois de mars des mesures pour :

 

    • L’accès à des crédits pour faciliter les investissements liés à la transition écologique (achat de voitures, changement d’une chaudière…)
    • La prise en compte des situations complexes liées aux accidents de la vie pour les personnes qui travaillent.