SAINT JUST ET VACQUIERES

De sable à une vache d’argent cornée

au chef losangé d’or et de sable

 

Saint Just et Vacquières est une commune du Gard. Elle est membre de la Communauté d’Agglomération Alès Agglomération et fait partie du canton de Alès 2.

Son maire Monsieur Jean Michel Burel a été élu pour la première fois en 2008 et réélu en 2014.

 

Histoire

Les deux communautés distinctes : Locus de Sancto Justo et Mansus de Vaqueris au xve siècle, se sont groupées en une seule paroisse : Sanctus Justus de Bertannavis qui deviendra Saint-Just-et-Vacquières dans les siècles suivants. Ce regroupement a également concerné quelques hameaux répartis sur 2 300 hectares, Maruéjols-les-Bois, Mas Champion, Calcat, la vallée de Combleau.

La réforme aux xvie et xviie siècles apportera des troubles, la prise de la paroisse par l’armée des princes de Navarre et de Condé en 1570 et la destruction de l’église, qui ne sera reconstruite qu’en 1638. Puis, après la révocation de l’Édit de Nantes il y aura des persécutions, les déportations et la fuite de nombreux réformés, et les incursions des camisards réfugiés dans les bois autour de Ravanel et Cavalier. Mais on notera par la suite, dans une population catholique pour un tiers et protestante pour deux tiers, de nombreux consuls protestants pendant l’Ancien Régime, puis des maires protestants après la Révolution, ce qui est symbolique.

 

Aujourd’hui, la commune c’est le maintien d’un esprit rural

La forêt et la garrigue occupent quelque 70 % du territoire communal, tandis que les zones cultivées couvrent 530 hectares, avec une prédominance des céréales, quelques vergers d’oliviers et un vignoble actuellement en régression. L’un des agriculteurs de la région s’est spécialisé dans la lavande et ses dérivés.

La population se regroupe, en plus du village de Saint-Just, dans quatre hameaux – Vacquières, Maruéjols-les-Bois, Mas Champion, Combleau – et dans quelques écarts.

L’activité économique est essentiellement agricole, mais aussi touristique, grâce à l’attrait des paysages, à la préservation et la restauration fidèle de l’habitat ancien : église, temple de Saint-Just, château de Vacquières et deux imposants viaducs voûtés en maçonnerie de l’ancien chemin de fer.

 

C’est également une commune animée

Pour l’accueil, la commune possède un restaurant et plusieurs gîtes.

Pour l’animation, elle compte plusieurs associations qui gèrent les divers aspects de la vie sociale, depuis la chasse jusqu’à la bibliothèque, en passant par la fête votive, le club de tennis, des promenades et repas champêtres, un vide grenier annuel et des représentations culturelles et musicales.

C’est en voulant rester dans l’esprit de la ruralité que le village veut maintenir l’extension du bâti dans des limites raisonnables et protéger les terres nécessaires au développement des activités agricoles ainsi qu’un environnement naturel attractif pour le tourisme.

La Mairie

 

2018-12-03T14:00:46+00:003 décembre 2018|Village de la quinzaine|Commentaires fermés sur SAINT JUST ET VACQUIERES