Dossier Médical Partagé (DMP) : « un progrès majeur au service des patients » (A. Buzyn, discours, 06/11/2018)

Contexte : Agnès Buzyn a officialisé ce jour le lancement du Dossier Médical partagé (DMP) après une expérimentation menée pendant 18 mois dans 9 départements.

  • Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé numérique qui permet à chacun d’accéder à ses informations médicales et de les partager avec les professionnels de santé de son choix. « Il se présente comme une réponse efficace à une anomalie constatée depuis longtemps, qui est que les Français ne disposent pas de l’historique de leur dossier médical » (A. Buzyn, discours, 06/11/2018).
  • Le DMP centralise toutes les informations médicales sur un patient, aujourd’hui détenues par les différents acteurs de santé. Ainsi, le Dossier Médical Partagé facilite la prise en charge médicale et permet d’éviter les examens redondants.
  • Gratuit et sans caractère obligatoire, le DMP peut être créé directement sur internet sur le site www.dmp.fr par le patient lui-même, dans les accueils des CPAM et dans les pharmacies.
  • La protection des données médicales, par nature confidentielles, est garantie. De plus, le DMP ne peut être créé qu’avec le consentement du patient, qui ensuite garde le contrôle de ses données de santé en choisissant les professionnels de santé qui auront le droit d’y accéder.
  • « Longtemps attendu, maintes fois annoncé, maintes fois repoussé, le dossier médical partagé doit devenir une évidence pour tous les Français comme l’est devenue la carte Vitale ». (ibid.)
  • Une vaste campagne d’information sera lancée dès le 9 novembre auprès des patients et des professionnels de santé pour soutenir le déploiement de ce nouveau service
2018-11-07T16:13:28+00:007 novembre 2018|Dossier en cours / Note d'information|Commentaires fermés sur Dossier Médical Partagé (DMP) : « un progrès majeur au service des patients » (A. Buzyn, discours, 06/11/2018)