NERS

 

De sable à la fasce

losangée d’or et de sinople

 

Ners est une commune du Gard située sur le Canton de Quissac et faisant partie de l’agglomération d’Alès Agglomération.

C’est un village d’environ 800 habitants qui sont officiellement appelés les Nersiens, même si une grande majorité des habitants se définissent comme des Nersois.

Son maire Monsieur Patrice Pupet a été élu en 2008 puis réélu en 2014.

Vue sur le village

 

C’est un charmant petit village accroché à un adret et dominant une large vallée verdoyante et fertile où coule le gardon. On y trouve de grandes demeures bâties sur d’anciennes magnaneries, des encadrements de portes parfois très anciens, de nombreux passages voûtés et des passerelles entre les maisons. Certains pensent que ces passages aériens étaient construits suite au mariage de deux voisins afin de rendre plus aisée, la communication. Ils ont servi grandement, à faciliter la fuite des protestants face aux dragons du roi.

Le village, lieu de passage pour les randonneurs grâce au GR 700 (ancienne Régordane ) et au GR 6, tire partie d’un environnement très attractif. Des paysages très variés mêlant vignes, coteaux boisés, cultures maraîchères et vergers avec, au loin, l’imposante silhouette des montagnes cévenoles. Ainsi qu’une présence très marquée de l’eau notamment à travers des sources dont l’une, la source du Guillaumet, canalisée, permet l’arrosage de jardins familiaux grâce au Canalet et par le Gardon, acteur de l’histoire locale avec ses crues dévastatrices de 1958 et 2002 mais aussi paradis des pêcheurs sous son pont, sur ses berges et sur sa digue.

La proximité des bassins d’emploi d’Alès et de Nîmes depuis la mise en service d’un axe rapide, l’atmosphère paisible de ses rues, de ses paysages font de Ners un village recherché.

La commune gère une école maternelle élémentaire qui se divise en trois classes, une classe de maternelle, une classe de CP-CE1 et une classe de CE2-CM1-CM2. L’école a déménagé en 2012 laissant une école vieille de plus de 100 ans pour des nouveaux locaux plus en adéquation avec les obligations actuelles.

 

Patrimoine

En 1840, la construction du pont de Ners, donne un nouvel essor au village, qui se retrouve alors sur l’axe de circulation Alès-Nîmes, reliant les deux principales villes du département par une route par un chemin de fer permettant de transporter la houille extraite du bassin minier d’Alès.

Pont de Ners

 

Jusqu’en 1973, la commune est desservie par une gare nommée gare de Ners mais située sur le territoire de la commune voisine de Boucoiran.

 

Le village dispose d’un lieu de culte protestant, l’ancienne église église  du Saint-Sauveur ayant été cédée.

 

Dans les années 1930, une association catholique rachète une ancienne cave à vin située sur le haut de la colline et la fait transformer grâce à des reliques.

 

2018-11-05T10:49:36+00:005 novembre 2018|Village de la quinzaine|Commentaires fermés sur NERS