Prime d’activité : « Les engagements du Président de la République seront totalement tenus. » (A. Buzyn, QAG, 10/10/2018)

Contexte : l’opposition affirme que la revalorisation de la prime d’activité, qui entre en application ce mois-ci, serait de 8€ au niveau du SMIC, et non de 20€, en raison d’une modification dans la formule de calcul de son montant.

  • Les engagements du président de la République seront totalement tenus. Un salarié au SMIC bénéficiera d’un gain de pouvoir d’achat de +100 € d’ici fin du quinquennat, grâce à la baisse des cotisations (20 €) et la hausse de la prime d’activité (80 €).
  • L’année 2018 est une première étape de mise en œuvre de cet engagement. En plus de la suppression des cotisations chômage et maladie (qui représente un gain de 20 € pour les salariés au niveau du SMIC), nous procédons ce mois-ci à une augmentation exceptionnelle de 20 € du montant forfaitaire de la prime d’activité (qui a fait par ailleurs l’objet d’une revalorisation légale en avril dernier).
  • Dans le même temps, nous modifions la prise en compte des revenus professionnels dans le calcul de la prime, de façon à maximiser l’aide sur les plus bas salaires, sur ceux qui reprennent un travail et sont le plus souvent à temps partiel. L’augmentation est décroissante avec le revenu. C’est conforme au principe même de la prime d’activité, qui est un dispositif d’incitation au travail. C’est aussi cohérent avec l’idée qu’il n’y a aucune raison que l’augmentation de la prime d’activité bénéficie à des niveaux de salaires bien au-delà du SMIC.
  • L’opposition fait mine de découvrir ce mécanisme alors qu’il a été présenté dans le cadre du projet de loi de finances 2018, c’est-à-dire l’année dernière à la même période (même si sa mise en œuvre relève du niveau réglementaire).
  • En 2019, l’effort de revalorisation de la prime d’activité sera poursuivi, avec la création d’une nouvelle bonification individuelle qui atteindra 20 € au niveau du SMIC. Ces efforts seront poursuivis en 2020 et 2021.
  • Cela représente un effort financier considérable. 700M€ en plus pour ces salariés en 2019, soit une augmentation du budget consacré à la prime d’activité de +10 % pour atteindre 6 Mds € en 2019. 6 Mds € pour augmenter le revenu net de ceux qui travaillent.
2018-10-11T12:29:51+00:0011 octobre 2018|Dossier en cours / Note d'information|Commentaires fermés sur Prime d’activité : « Les engagements du Président de la République seront totalement tenus. » (A. Buzyn, QAG, 10/10/2018)